Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de la CGT

Le blog de la CGT

Carrefour Lyon Part Dieu

Infos pratiques: le DIF

80...100...120 heures : les compteurs DIF bientôt à leur maximum !

Chaque année au 1er Janvier, tous les salariés du secteur privé, et maintenant aussi du public, voient leur compteur d'heures DIF (Droit Individuel à la Formation) augmenter de 20 heures.
Mais attention : le nombre d'heures DIF est plafonné à 120 h !
Votre compte d'heures DIF est alors bloqué et vous ne recevrez plus les 20h supplémentaires par année de travail tant que vous n'utilisez pas des heures DIF déjà acquises.

Procédure pour bénéficier d'un DIF :


   1-   Vérifiez de combien d'heures DIF vous disposez.
La Loi fait obligation à votre employeur de vous communiquer au moins une fois par an le nombre d'heures que vous avez acquis. Si cette information ne vous a pas été transmise, vous pouvez la réclamer à votre manager ou à votre responsable du personnel.
 
   2-  Formation ? Bilan de Compétences ? VAE ?
Vos heures DIF vous donnent accès à tous ces dispositifs de la formation continue :

   a- Formation : vous pouvez naturellement utiliser vos heures DIF pour vous remettre à niveau en langues, développer votre usage des outils bureautiques traditionnels comme Word, Excel ou Power Point ou vous former sur tout autre domaine de votre choix (marketing, vente, juridique, informatique, etc.).
Vous n'êtes d'ailleurs pas obligé de faire une demande de formation en rapport avec votre métier...
 
    b- Bilan de Compétences : le bilan de compétences est un outil très utile pour faire un point sur sa carrière et pour se donner des perspectives. c- Accompagnement à la VAE : votre expérience vous permet d'obtenir un diplôme !.
Si vous avez plus de 4 ans d'expérience dans un métier, vous pouvez faire valider votre expérience et obtenir le diplôme correspondant. La démarche VAE étant relativement complexe, grâce à vos heures DIF, vous pouvez vous attacher les services d'un professionnel pour vous accompagner dans cette démarche. 

   3-  Dès maintenant, sélectionnez un prestataire et demandez un devis.

    => Une fois que vous êtes en possession d'un devis, adressez-le à votre employeur accompagné d'une lettre de demande de DIF.
A réception de votre lettre de demande de DIF, votre employeur dispose de 30 jours pour vous répondre. A défaut de réponse, votre demande sera réputée acceptée.

Et en cas de refus... ? L'utilisation du DIF est à votre initiative. Mais, votre employeur peut ne pas faire droit à votre demande. Dans ce cas, il doit justifier son refus. Une non réponse dans le délai d'un mois vaut acceptation, voilà pourquoi la demande doit être formulée par lettre recommandée. Au bout de deux refus, deux années de suite, vous pourrez reformuler votre demande auprès du Fongecif, qui devra faire un examen objectif de celle-ci en fonction des priorités de votre branche. Donc, si vous craignez un refus de votre employeur, pensant que celui-ci, ne cherchera pas à vous favoriser, faites votre demande tout de suite...pour avoir toutes vos chances dans deux ans ! (source ICI Formation.fr)

 A Carrefour, vous êtes pratiquement certains de vous voir opposer un refus si vous faites une demande sortant de la liste inintéressante et affreusement limitative proposée par Carrefour et faisant l'objet d'un accord avec certains syndicats. Pour en juger par vous-même, demandez à consulter cette liste en vous adressant au service paie de votre magasin ou à votre supérieur hiérarchique. Ce sera déjà un exploit si vous l'obtenez. Il faut noter que cette liste est bien plus restrictive que le cadre défini par la loi. Pourquoi certains syndicats se sont-ils sentis obligés de signer un accord qui va à l'encontre de l'intérêt des salariés ? Bizarre !
 
Notre conseil : choisissez votre formation en fonction de votre intérêt, demandez un devis et adressez-le à votre direction selon les modalités indiquées plus haut. Renouvelez cette demande de DIF dans un an et vous serez prioritaire pour une formation par le FONGECIF.

Ah, n'oubliez pas que le DIF ne peut en aucun cas servir à adapter le salarié à son poste de travail !!! Cette adaptation est de la responsabilité de l'employeur uniquement. Par exemple, ne passez pas votre CACES en DIF si vous êtes réceptionnaire. C'est à Carrefour de vous le payer.

Ne signez jamais une demande de DIF qui vous serait proposée par Carrefour pour une formation ou une information qui était jusque là financée par notre enseigne.

C'est, hélas, une pratique malhonnête très fréquente ! Méfiez-vous. La Direction de Carrefour a volé ses salariés en les payant en dessous du SMIC (appelons les choses par leur nom), elle est aussi capable de faire financer les formations internes par les salariés eux-mêmes en utilisant leur DIF !


Pour tout autre renseignement contacter vos élus CGT

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

projet professionnel 11/11/2012 15:16

Si l’entreprise compte 20 salariés et plus, l’employeur bénéficie d’une prime à l’embauche. Il peut également recevoir une aide à la formation. Il ne comptabilise pas l’apprenti dans ses effectifs
pendant la durée du contrat.