Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de la CGT

Le blog de la CGT

Carrefour Lyon Part Dieu

ARGUMENTAIRE CGT- N.A.O CARREFOUR « hyper » 2012 (Négociation de salaire)

Contexte : 

Les N.AO 2012 s’ouvre dans un contexte socialement plus que compliqué, sous la coupole d’actionnaires qui ont  les pleins pouvoirs mais qui n’ont strictement rien à voir avec le point de vue des salariés. Mais,la situation des principaux groupes de la grande distribution est bien loin d’être aussi alarmante qu’entend-nous faire croire notre direction. Carrefour, Auchan, Casino, cumulent à eux trois 29.4 Mds € de capital et disposent d’une trésorerie de 8Mds € fin 2010.

 

Suppressions de postes 

Une fois de plus la politique menée par notre direction a entrainé de multiples suppressions d’emploi soit 2 142 postes de travail en moins rien qu’en 2010 ! (Une économie nette pour eux de 85 M€ dans les hypers.). Au travers des nombreux tests, projets, restructurations, cessions, transferts, et une dégradation sans précédent de nos conditions de vie au travail etc. … c’est une politique de « super austérité » au nom du « culte de l’argent ROI » que nos dirigeants ont mis en place !

 

Salaire

Lors des N.A.O  2012  la C.G.T a porté comme revendication principale, un salaire brut minimum à 1 700€, (soit environ 5%  supplémentaires des frais de personnel).

>> Selon les sources de la DARES le salaire moyen d’un salarié de la grande distribution est infèrieur au salaire moyen français. Les ridicules augmentations consenties pour 2012 par la branche représentent une évolution d’à peine 1.80€/jour/salarié ! (Pour rappels les profits des entreprises cotées en bourse ont atteint 95 milliards d’€) !!!

 

Allègements et exonérations de charges

Depuis la loi de juillet 2003  tout  employeur qui fait travailler des salariés payés moins de 1,6 fois le SMIC, obtient une réduction progressive de ses cotisations sociales !

 

Cela à représenté sur l’année 2011 prés de 89 millions d’euros d’allègements de cotisations (pour carrefour hyper) sans aucune contrainte ni aucun contrôle permettant de mesurer l’impact sur l’emploi au sein de l’entreprise + le 9 millions d’€ pour les exo. Liées à la loi « TEPA » (heures sup.).

Ces exonérations n’ont pas servies à développer l’emploi ni les salaires mais plutôt à:

·         Faire baisser les prix consentis aux consommateurs.

·         Constituer un effet de rente  en alimentant les profits des entreprises.

·         Maintenir la smicardisation de la profession

·         Alimenter le déficit de professionnalisme.

 

Carrefour se sert des exonérations pour supprimer  l’emploi et réduire les couts salariaux, tout en étant aidé par le contribuable ! Le commerce n’est pas exposé à la concurrence internationale et n’a pas besoin de l’allocation des exonérations FILLON. (Qui favorise le maintien d’une trappe à bas salaire).

 

Grille salariale :

La direction a mis en place des grilles écrasées avec seulement 2.4% d’écart sur les 1ier niveaux (du niveau 2 à IV). Cela révèle un vice de fonctionnement majeur qui tient à l’incapacité de permettre une réelle évolution, promotion, reconnaissance des compétences, des diplômes etc. … Une fois de plus, Carrefour entend rester sur la reconnaissance des « performances », notamment par la mise en place de politiques d’attribution de primes basées sur les résultats (Ex : prime SARKO, intéressement, participation etc. …)

La C.G.T réclame une grille de salaire qui reconnait la classification, la compétence et la réintégration de toutes les primes dans un salaire direct. Le commerce ne doit plus être vu comme une « réserve » de salariés non qualifiés !

 

Réforme sur la taxe professionnelle :

Elle constitue un effet avantageux pour le commerce de l’ordre de : 1.9Mds € !

w

Détournement :

·         1.8 Mds € en 2011 ! soit 850M€ de dividendes + 940 M€ de rachats d’action pour doper le cours de bourse !

·        Carrefour a « perdu » 550 M€ au Brésil ??? Pour eux, ce détournement est une simple erreur de management ( ?) qu’ils entendent pourtant récupérer sur le dos des salariés lors de cette NAO 2012 !!

 

Pourtant l’entreprise dispose de suffisamment de ressources pour payer grassement le capital !

 

Quelques chiffres :

Rappel :

·         Le groupe Carrefour est la 1ier valeur foncière Européenne.

·         Baisse des résultats du groupe mais amélioration de 770 M€ de trésorerie nette au 1er semestre 2011 !

·         Scission de DIA = 4 Mds € pour les actionnaires !

·         Cession de 97 supermarchés pour 365 M€ !

·         Projet de cession de ¾ des supermarchés (450mag.)  Représente une cession de 1.2MD € via 2015.

·         Cession des magasins de Thaïlande (à Casino) = 808 M €

 

LES SALAIRES NE SONT PAS L’ENNEMI DE L’ECONOMIE

MAIS BIEN SON MOTEUR !

ENSEMBLE, EXIGEONS UN DÉPART DE GRILLE A 1 700 EUROS !

 

Voilà un aperçu des propositions de ce jour 27 février 2012, cela a débuté par ;

 

- 1 L’employabilité : Renforcer les parcours dévolution professionnelle. Mise en place des parcours d’évolution professionnelle par l’obtention de CQP (de la caisse aux rayons)

-2  Maintien du dispositif d’EVOLUPRO.

-3 Revalorisation de la prime forfaitaire contenue dans l’accord « seniors » de 1.5% (pour ceux acceptant de baisser leur base horaire contractuelle hebdomadaire)

-4 Création d’une prime forfaitaire seniors pour les agents de maitrise 38 heures

-5  Le fond de solidarité : 330 000 €

-6  Condition vie familiale et vie professionnelle : Mise en place du «  CESU » (chèque emploi service universel). Soit un montant alloué de 260 euros par an et par foyer  (soit 130€ salarié/130€ employeur).) Conditions : 1 an d’ancienneté, enfants de moins de 3 ans, enfant handicapé (jusqu'à 16 ANS) justificatif de frais de garde, contrat de travail non suspendu (congé parental, congé sabbatique …) salarié susceptible d’être concernés 6525. Date d’entrée en vigueur : 01 juillet 2012.

-7 Indemnités de départ à la retraite : pour les employés qui ont plus de 20 ans d’ancienneté : Revalorisation sur la base de 3/10ème de mois par année de présence plafonnée à 6 mensualités auxquels s’ajouterait 1/15 de mois  par année au-delà de 10 ans d’ancienneté.

-8 Pouvoir  d’achat : Remise sur achats : Revalorisation du plafond de 10 000 € à 12 000 €

-9    Attention : la direction a tenté de mettre en place une nouvelle négociation sur l’aménagement temps de travail.    !!!  Elle a proposé d’ouvrir une négociation avec pour objectif  d’assouplir temporairement certaines dispositions conventionnelles relatives à la durée du travail qui devait s’appliquerer aux nouveaux embauchés ou des salariés volontaires.   Ce qui était une attaque directe sur un des  piliers du socle social : Soit  sur « la législation sur le temps, la durée du travail » Tout simplement indécent !   Cette proposition patronale, cette hyper flexibilisation des contrats de travail,  a été momentanément retirée, mais la vigilance est de rigueur d’autant qu’elle ressemble étrangement au fameux  «  contrat de compétitivité ».

 

NAO 2012 / Propositions salariales finales de la direction :

                                                                                                                                                                                                                              

Employés :          Augmentation de 2 %  au mois de Mars 2012.  (sauf pour l’échelon A : 1,5%)                            

Cadres :                0,5 % d’augmentation (minima) au mois de Mars 2012.

 

Des miettes pour les salariés, des milliards pour nos actionnaires et cadres dirigeants….    Bref le travail toujours autant bafoué !    UN SCANDALE A CARREFOUR SANS CESSE RENOUVELÉ !!!

Et l’emploi, toujours menacé.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article